J’appuie la candidature de Sophie D’Amours parce qu’elle est une grande leader visionnaire et rassembleuse. Elle est la personne idéale pour nous guider dans la phase d’adaptation qui nous permettra de poursuivre la réalisation de la mission de notre institution, tant dans la tourmente actuelle que dans la transition post pandémique que l’on espère tous.

Alexis Achim
Professeur titulaire, Vice-doyen à la recherche
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Charles-Olivier Amédée-Manesme
Professeur agrégé, directeur du Carré des affaires
Faculté des sciences de l’administration

Je pense que le leadership humaniste qu’elle exerce sert particulièrement bien notre université, surtout en ces temps difficiles.

Son ton rassembleur et l’écoute attentive qu’elle prête à tous les membres de notre communauté favorisent les consensus, permettant aussi de faire les choses différemment : avec sérieux, éclat et sensibilité.

De bien des manières, elle a accordé aux sciences humaines, sociales et au droit la place qui leur revient au sein de notre société démocratique et éclairée.
En cela, elle rejoint l’idée que je me fais d’un sain dialogue entre nos disciplines et que j’ai d’ailleurs exprimée dans les pages du Devoir à l’été 2020.

Sortir de la pandémie signifiera, à l’instar des autres moments historiques analogues, s’ouvrir au monde à nouveau. Il faudra tirer meilleur profit de notre statut de pays associé à l’Union européenne et gagner du terrain auprès d’universités fortement sollicitées (je pense au Luxembourg, mais aussi à des universités sud-américaines ou asiatiques en forte croissance). La créativité, la compétitivité et l’adresse seront de mise.

Mme D’Amours possède toutes ces compétences et c’est la raison pour laquelle je l’appuie avec beaucoup d’enthousiasme et sans réserve.

Bien cordialement,

Marie-Eve Arbour
Vice-doyenne à la recherche et aux affaires externes
Faculté de droit

Sophie-Jan Arrien
Professeure titulaire
Faculté de philosophie

Merci d’avoir ouvert la voie à la réparation et à la réconciliation dans ce beau Shaputuan qu’est l’Université Laval. Ton ouverture et ton engagement à mener cette maison d’enseignement de qualité à reconnaître et respecter les savoirs traditionnels, la culture, la langue des Premiers peuples sont notables. Nous misons sur un lieu d’accueil sécuritaire et sécurisant pour l’épanouissement et la réussite de l’étudiant. Merci de m’accompagner dans cet important portage et surtout de ramer avec nous et pour nous. Sophie, tu es une visionnaire humaine et une vraie leader!

Michèle Audette
Sénatrice au Sénat du Canada
Adjointe au vice-recteur aux études et aux affaires étudiantes

Sylvie-Louise Avon
Vice-doyenne aux études de 1er cycle
Faculté de médecine dentaire

Allison Bain
Professeure titulaire
Faculté des lettres et sciences humaines

C’est avec le plus grand enthousiasme que j’ai accepté d’appuyer Madame D’Amours pour le renouvellement de son mandat de rectrice de l’Université Laval.

Membre nommé au sein du comité exécutif de l’Université de janvier 2020 à décembre 2021, j’ai été le témoin privilégié du dévouement, du leadership et de la passion avec lesquels, Sophie D’Amours et son équipe ont guidé le fonctionnement de notre institution en pleine tempête pandémique.

Le leadership agile et bienveillant de Sophie, associé à la mise en place d’une gouvernance efficiente et ouverte, a permis à notre institution de traverser cette tempête mondiale en ayant amélioré le potentiel de réalisation de ses missions d’enseignement et de recherche par une implémentation locale renforcée et un positionnement international optimisé. La poursuite des chantiers engagés sous la gouverne de Mme D’Amours m’apparaît sans aucun doute comme la meilleure route pour l’Avenir de notre Institution.

Olivier Barbier
Professeur titulaire
Faculté de pharmacie

Jean-René Beauchemin
Étudiant
Candidat au doctorat en droit international

J’appuie fortement la candidature de Sophie D’Amours en raison du leadership inspirant qu’elle exerce au sein de la grande équipe Université Laval. Elle comprend l’importance d’être bien entourée et de travailler en équipe pour permettre à l’université de briller par la qualité des réalisations. Nous avons de très beaux exemples concrets avec l’Université Laval en action avec les Premiers Peuples ou encore des investissements majeurs pour la création d’un milieu de vie pour les étudiant.e.s autochtones sur le campus UL. C’est donc de bon augure pour son deuxième mandat!

Jean-Michel Beaudoin
Professeur agrégé
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Alain Beaulieu
Professeur titulaire
Faculté des lettres et des sciences humaines

Compte tenu que j’aperçois une rectrice consciente de l’importance du partenariat entre nos deux entités et qui désire également solidifier davantage cette collaboration en mettant en valeur chacune de nos organisations sous un même niveau d’importance;

Compte tenu que je distingue une écoute active d’une rectrice à nous aider à relever les défis en santé et services sociaux des prochaines années et notamment d’assurer la reconduction de fonction de vice-recteur aux affaires externes, internationales et à la santé;

J’appuie la candidature de Mme Sophie D’Amours au rectorat de l’Université Laval.

Martin Beaumont
Président-directeur général
CHU de Québec-Université Laval

Pendant son premier mandat, la rectrice D’Amours a su instaurer un climat de saine communication au sein de l’Université à travers sa présence et son organisation de multiples consultations.

La rectrice D’Amours a permis à l’Université Laval de traverser la pandémie de la Covid-19 en assurant un soutien précieux à l’ensemble de la communauté universitaire.

Danièle Bélanger
Professeure titulaire
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

En cette période de grand changement, il est important d’avoir à la tête de notre université une équipe de direction qui prône un leadership bienveillant! Pour ma part, appuyer Sophie D’Amours pour un second mandat au rectorat, c’est assurer à notre communauté d’évoluer dans un milieu empreint de collaboration, d’entraide et d’ouverture.

Anne Bernard
Stagiaire postdoctorale
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Caroline Biron
Professeure titulaire, directrice du Centre d’expertise en gestion de la santé et de la sécurité du travail
Faculté des sciences de l’administration

Pour moi, le premier mandat de l’administration D’Amours en était un de changement dans le respect de la tradition universitaire. Il en résulte une évolution positive de notre institution, malgré la pandémie.

Pierre Blanchet
Professeur titulaire
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

La présente se veut un appui à la candidature de Mme Sophie D’Amours pour un deuxième mandat au rectorat de l’Université Laval.

Mme D’Amours a su démontrer un grand leadership au cours de son premier mandat, particulièrement dans la démarche de planification stratégique 2017-2022 et sa mise en œuvre.

L’Université Laval se démarque et je suis convaincu qu’une continuité sera gage de succès.

Merci de considérer cet appui,

Denis Bouchard
Président-directeur général
IUCPQ – Université Laval

J’ai décidé récemment de joindre les rangs de l’Université Laval à titre de directrice adjointe de l’Institut EDS, motivée par la vision très inspirante de notre rectrice en lien avec les 17 ODD de l’ONU et la Lutte contre le changement climatique, au profit des générations actuelles et à venir. Bien qu’auparavant en charge de mandats d’importance en ce domaine à l’extérieur des murs de l’UL, j’ai eu l’occasion d’échanger avec Sophie à plusieurs reprises dans le cadre de mes anciennes fonctions. J’ai pu alors constater et constate plus que jamais depuis mon entrée en fonction à l’UL que la vision de Sophie positionne ces éléments de manière centrale pour le mieux-être de la communauté universitaire et de notre communauté de manière beaucoup plus large. Cette vision positionne l’UL à titre de leader incontournable au sein du réseau universitaire mais aussi bien au-delà, et promet des réalisations extrêmement significatives en ce sens. Je suis fière de participer à cet effort collectif au sein de l’équipe de l’UL.

Karen Bouchard
Directrice adjointe
Institut en environnement, développement et société

Le renouvellement du mandat de madame D’Amours s’inscrit pour moi en droite ligne avec la nécessité de poursuivre son œuvre dans sa lancée actuelle. Sous sa gouverne, notre Université défriche de nouveaux champs de développement qui anticipent et s’approprient des domaines de valeurs et d’exigences nouvelles. Le décloisonnement des formations et la synergie qu’il permet va clairement à la rencontre du besoin des étudiants d’aujourd’hui d’embrasser un ensemble dynamique de disciplines et d’expériences. Plus que jamais, l’université doit ouvrir les portes du futur. C’est justement cette vision qu’incarne la rectrice D’Amours. Il importe de se prévaloir de son talent, de son engagement, de sa crédibilité et de son leadership en ces moments critiques où la contribution de Laval est plus que jamais nécessaire à une société et une jeune génération à la recherche d’une refondation.

Lucien Bouchard C.P., G.O.Q., Ad.E.
Associé DAVIES

Il me fait grand plaisir d’appuyer la candidature de Madame D’Amours au rectorat de l’Université Laval. Les motifs de ma décision sont multiples :

  • un leadership confirmé, qui s’est matérialisé par une grande reconnaissance de l’Université Laval sur les scènes canadienne et internationale;
  • une grande transparence dans la gestion de l’Université;
  • une administratrice chevronnée capable de rallier les intervenants locaux, régionaux et institutionnels;
  • une chercheuse confirmée aux réalisations incontestables (e.g. Sentinelle Nord, la plus grande subvention jamais obtenue par l’Université Laval) et qui appuie le développement de la recherche collaborative et multidisciplinaire;
  • une vision affirmée à moyen et plus long terme pour l’Université Laval, vision qui aura un impact positif certain sur la notoriété de l’institution.

Edwin Bourget, Ph.D., C.M.
Professeur émérite
Université Laval

Marie-Lyne Bourque
Étudiante
Faculté de médecine

Merci de faire preuve d’ouverture aux nouvelles idées, d’être sensible aux dimensions humaines de notre travail et d’être accessible à la communauté universitaire.

Renée Brassard
Directrice
École de travail social et de criminologie
Faculté des sciences sociales

Sophie D’Amours est une rectrice à l’écoute des besoins de la communauté universitaire qui, avec son équipe et les différentes parties prenantes, travaillent à rendre notre université plus inclusive dans toutes ses composantes.

Sophie Brière
Professeure titulaire
Faculté des sciences de l’administration

Université Côte d’Azur partage avec Université Laval et sa gouvernance la même philosophie de ce que doit être l’université d’aujourd’hui, responsable, ouverte vers le monde, moteur de la dynamique de son écosystème et qui permet à toute sa communauté d’exprimer son plein potentiel. Cette dynamique conjointe a permis dans un partenariat très constructif entre nos deux universités d’impulser les dernières années des nombreuses actions communes en recherche, en formation et en innovation. Un tel partenariat ne peut être le fruit que d’une volonté au plus haut niveau qui s’exprime dans un dialogue de qualité constant avec la rectrice Sophie D’Amours et l’ensemble de ses équipes et nous les en remercions chaleureusement.

Jeanick Brisswalter
Président, Université Côte d’Azur
Nice, France

Le premier mandat de Madame D’Amours est éloquent.
Elle réunit les capacités intellectuelles, de gestionnaire et de leader qui permettent à notre université de rayonner et de briller dans toutes sphères de la société.

Sophie Brochu
Diplômée
Membre du Cercle des leaders et des chantiers d’avenir

Aurélie Campana
Vice-doyenne aux études
Faculté des sciences sociales

Dès notre première rencontre en 2018, j’ai été convaincu par l’engagement déterminé et enthousiaste de Sophie D’Amours dans l’ouverture à la société, la mobilisation des talents et la formation des étudiants pour répondre aux grands défis du monde. Cette vision partagée allait de pair avec la volonté de construire un nombre limité de partenariats internationaux stratégiques pour faire mieux et plus ensemble dans la durée. ULaval est ainsi devenue l’une des deux universités nord-américaines partenaires stratégiques de Sorbonne Université. Malgré la pandémie, ses urgences et ses conséquences, la volonté et l’énergie joyeuse de Sophie D’Amours ont permis le déploiement du partenariat entre nos deux universités à travers des séminaires à distance très suivis, promesse de développement fructueux dans les années qui viennent.

Jean Chambaz
Président Sorbonne Université 2018-2021

Femme orchestre, féministe, brillante, intelligente, courageuse, généreuse, accessible, juste, déterminée, empathique, affirmée, humble, diplomate, bienveillante, autonome, non conformiste, imaginative, curieuse, exigeante, stimulante, responsable, éloquente, innovante, diplomate, rigoureuse….je continue ? !!!

Nancy Chamberland
Directrice, Centre de prévention et d’intervention en matière de harcèlement – ULaval
Directrice, Centre d’intervention et de prévention des violences à caractère sexuel- ULaval

J’apporte mon appui indéfectible à madame Sophie D’Amours pour les raisons suivantes :

Madame Sophie D’Amours est une gestionnaire de haut calibre, rassembleuse et inclusive de toutes les catégories constituant la communauté universitaire, communiquant en toute transparence sa vision et les décisions de son administration de l’Université Laval;

Madame Sophie D’Amours est une rectrice visionnaire, toujours porteuse de projets avant-gardistes et propulsant notre institution dans un monde en évolution exponentielle et un monde d’innovations sociétales et technologiques, tout en gardant l’Université Laval bien ancrée dans sa société locale et régionale.

Fatiha Chandad
Vice-doyenne à la recherche et aux études supérieures
Faculté de médecine dentaire

Virginie Chantal-Bossut
Étudiante
Doctorat en administration et politiques de l’éducation

Cinq années après avoir recommandé Sophie D’Amours comme rectrice, c’est encore plus évident pour moi de l’appuyer dans sa décision de se représenter pour diriger l’Université Laval.

Sophie D’Amours dirige l’Université avec énergie et compétence tout en accordant une grande importance à l’implication de l’Université dans sa communauté où elle a su rallier toute la grande famille universitaire par son comportement exemplaire.

Merci de vous joindre au mouvement pour sa réélection à un second mandat.

Yvon Charest
Ancien Président et chef de la direction de iA Groupe financier
Doctorat honoris causa en sciences de l’administration, Université Laval

Astrid Chouinard
Présidente-directrice générale
Orchestre symphonique de Québec

Isabelle Clerc
Vice-doyenne à la recherche, à la création et aux études supérieures
Faculté des lettres et des sciences humaines

Roxane Couaillier
Étudiante
Baccalauréat en science politique

Merci Sophie de placer au cœur des priorités les études tout au long de la vie.
Nous sommes convaincus au Collège des administrateurs de sociétés, comme le disait Nelson Mandela, «Que l’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde». C’est une grande fierté de faire partie d’une institution dirigée par une femme d’exception qui valorise le transfert du savoir à toutes les étapes de nos parcours de vie.

Chantale Coulombe
Présidente et chef de la direction
Directrice du Collège des administrateurs des sociétés

J’appuie le renouvellement de la candidature de Mme Sophie D’Amours comme rectrice de l’Université Laval parce que je constate qu’au cours des quatre dernières années, elle a su gérer avec diligence les intérêts de l’Université, tout en contribuant à faire progresser l’institution par son dynamisme, par ses initiatives d’interaction et son écoute de l’opinion des autres. De plus, tous médias confondus, Mme D’Amours a toujours bien représenté l’Université tout en conservant son côté humain et une belle simplicité, démontrant ainsi qu’elle est digne du poste de rectrice.

Alain Curodeau, ing. Ph.D.
Professeur titulaire
Faculté des sciences et de génie

J’appuie le renouvellement de Madame D’Amours comme rectrice, car le leadership dont elle a fait preuve à travers cette pandémie mondiale a permis à notre université de se démarquer et de développer des pratiques d’enseignement adaptées aux besoins de nos futurs étudiants.

J’appuie le renouvellement de Madame D’Amours comme rectrice, pour sa vision philanthropique qui place nos étudiants et diplômés au cœur de nos actions dans un effort concerté par l’ensemble des parties prenantes.

Michel Dallaire
Chef de la direction
Groupe Dallaire

Dès le début de son mandat en 2017, Sophie D’Amours a fait preuve d’un style de gestion transparent et collégial, lequel a eu pour effet de mobiliser les membres de la communauté universitaire autour d’enjeux de formation et de recherche à prioriser. Nonobstant des temps difficiles imprévisibles, Sophie D’Amours s’est montrée rassembleuse et rassurante. Cette attitude a encouragé les membres de la communauté universitaire à poursuivre leurs objectifs académiques et professionnels et à s’engager dans des voies inédites pour maintenir les activités de formation et de recherche à un niveau respectable, malgré des contraintes exigeantes. Son style de gestion, son approche humaine et son respect d’autrui lui ont permis de maintenir l’Université Laval en tête du palmarès des meilleures universités canadiennes.
Sophie D’Amours a toujours affiché de grandes ambitions pour le développement de l’Université Laval, tant sur le plan de la recherche que sur celui de l’enseignement et, pour cette raison, les années à venir s’avèrent très prometteuses. Pour réaliser ses ambitions, Sophie D’Amours a su s’entourer d’une équipe compétente, clairement à l’écoute de la communauté universitaire et de ses besoins et déterminée à emprunter la voie de l’adaptation au changement et celle de l’innovation.

Jean-Marie De Koninck
Professeur associé
Faculté des sciences et de génie

Marc De Koninck
Diplômé, bachelier ès arts
Baccalauréat en géographie 1983

J’appuie très fortement cette nouvelle candidature de Sophie D’Amours au rectorat dans la perspective du plus grand bien commun de l’Université. Son envergure et son dynamisme exceptionnels, sa vision concrète de l’avenir face à des défis considérables, tels ceux qu’aura posés la pandémie du coronavirus, la finesse de son tact jointe à son sens aigu du caractère toujours primordial des relations humaines, rendent absolument unique sa candidature.

Thomas De Koninck
Professeur émérite, Faculté de philosophie
Rhodes Scholar, Membre de l’Ordre du Canada, et de la Société Royale du Canada Officier de l’Ordre des Palmes académiques de France

Je joins mon soutien à la candidature de Sophie D’Amours pour le renouvellement de son poste de rectrice, car je crois qu’elle fait preuve de grand leadership, courage, vision et ouverture d’esprit, qualités fondamentales pour guider une université. Par les actions qu’elle a posées, comme rectrice, mais aussi précédemment comme vice-rectrice à la recherche, elle a su faire progresser très avantageusement le positionnement de notre université sur les échiquiers national et international.

Yves De Koninck, Ph.D., MACSS, MSRC
Professeur titulaire
Faculté de médecine

C’est avec conviction que je souhaite appuyer la candidature de Sophie D’Amours, une femme de vision, pour un second mandat. Au fil du premier mandat, j’ai assisté aux présentations du bilan annuel des travaux et réalisations de la rectrice et de son équipe, soit dit en passant de son excellente équipe, et j’estime que les engagements annoncés ont pris forme, progressé et dans la majorité des cas abouti. Aucun aspect de la vie universitaire n’a été négligé et bien des avancées ont été accomplies sur le plan de la recherche comme sur celui de l’enseignement.

Personne n’était vraiment préparé à vivre une pandémie ; néanmoins, je trouve que la rectrice et son équipe ont fait face à ce défi imprévisible et l’ont relevé avec doigté permettant à tous et toutes de poursuivre leurs activités d’enseignement et de recherche à l’intérieur des limites des contraintes édictées. L’approche adoptée pour imposer des règles s’est révélée très respectueuse du personnel enseignant et des étudiants et étudiantes.

Zita De Koninck
Professeure émérite
Faculté des lettres et des sciences humaines

Sophie D’Amours est une personne et une rectrice dotée d’une grande humanité. Les difficultés et les réussites, grandes ou petites, des membres de la communauté universitaire ne la laissent jamais indifférente.

Michel De Waele
Professeur titulaire
Faculté des lettres et des sciences humaines

Michel Delamarre
Président-directeur général
CIUSSS Capitale-Nationale

Les vrai.es leaders n’hésitent pas à se remettre en question, à s’entourer de personnes compétentes et ne se défilent pas quand les problèmes surgissent. Pour moi, Sophie D’Amours incarne ce leadership. Je sais qu’elle a encore des dizaines de projets pour que notre université devienne un modèle d’équité, de diversité et d’inclusion. J’appuie donc sa candidature au rectorat sans hésitation.

Guylaine Demers
Professeure titulaire, présidente Égale Action
Co-directrice, Centre de recherche canadien sur l’équité des genres+ en sport
Faculté des sciences de l’éducation

Bénédicte Desbiens
Étudiante
Baccalauréat en agroéconomie

J’ai toujours été impressionnée par ma collègue Sophie D’Amours. Elle possède de grandes compétences en gestion, un talent indéniable pour imaginer et mettre sur pied de grands projets et un charisme indéniable. Cet amalgame de talents et de compétences lui permet non seulement de bien mener le bateau ULaval, mais aussi de le faire rayonner sur la scène académique internationale.

Claire Deschênes, C.M., C.Q., Ph.D., ing., FIC
Professeure émérite
Faculté des sciences et de génie

Julie Dextras-Gauthier
Professeure agrégée
Faculté des sciences de l’administration

J’appuie la candidature de Sophie D’Amours parce qu’elle est une leader exceptionnelle : elle voit loin et de façon audacieuse, elle écoute, elle rassemble, elle mobilise. Elle prône l’excellence d’abord en enseignement et en recherche, tout en travaillant à développer les alliances nécessaires au rayonnement de l’Université Laval et à sa pleine contribution aux défis sociétaux. Les résultats sont impressionnants en dépit du contexte difficile.

Sylvie Dillard
Membre du CA de l’Université Laval de 2013 à 2020

Sylvie Drapeau
Vice-doyenne à la recherche
Faculté des sciences sociales

Je suis heureuse d’appuyer la candidature de Mme Sophie D’Amours à titre de rectrice afin qu’elle puisse briguer un second mandat qui lui permettra de concrétiser d’autres projets porteurs et poursuivre tout le travail en cours. Rassembleuse, visionnaire, déterminée et ouverte sur le monde, elle est la personne toute désignée pour repenser notre université et faire face aux nombreux enjeux en cette période pandémique.

Lise Dubé
Vice-présidente, Stratégie et formation
La Fondation de l’Université Laval – Développement et relations avec les diplômés

Philippe Dubois
Étudiant
Doctorat en science politique

Alexandre Dumais-Dubé
Étudiant
Maîtrise en géographie

La gestion de Mme D’Amours a été marquée par des défis majeurs, en particulier avec la pandémie. La façon dont elle a coordonné les travaux de ses équipes a été remarquable par le souci d’assurer la sécurité sanitaire et le bien-être de toute la communauté universitaire.
Sa vision de la recherche et de l’enseignement comme des piliers pour relever les défis auxquels la société est confrontée transparaît dans tous les projets et initiatives qu’elle met en œuvre avec ses équipes. L’appui à l’internationalisation, à l’interdisciplinarité et à l’équité est une force qui se dégage de façon évidente dans sa gestion.
Pour ces raisons, j’appuie sans réserve la candidature de Mme Sophie D’Amours pour un deuxième mandat.

Maria-Cecilia Gallani
Vice-doyenne aux études supérieures et à la recherche
Faculté des sciences infirmières

Sophie D’Amours a résolument fait passer l’Université Laval au 21e siècle par son leadership ouvert, inclusif, dynamique et inspirant. Son approche rassembleuse nous permettra, ensemble, de contribuer encore plus fortement à l’essor de la société québécoise.

Alain Garnier, ing., Ph.D.
Vice-doyen aux études
Faculté des sciences et de génie

L’Université Laval est ancrée dans sa communauté. L’Université Laval, c’est une organisation socialement responsable. À titre de rectrice, Sophie D’Amours est certainement la maître d’œuvre de cette grande portée de l’UL . Cette vision est fondamentale pour toute la région de Québec et Chaudière-Appalaches.

Isabelle Genest
Présidente-directrice générale
Centraide Québec, Chaudière-Appalaches et Bas-Saint-Laurent

J’appuie Sophie D’Amours puisqu’elle connaît bien la recherche. Ainsi, elle peut favoriser le développement des projets de recherche porteurs des professeurs de l’Université Laval. J’apprécie également son dynamisme. Sophie D’Amours est un modèle de leadership féminin. De plus, son réseau de contacts contribue au rayonnement de l’université Laval.

Lucie Germain
Professeure titulaire
Directrice, Centre de recherche en organogenèse expérimentale
Faculté de médecine

Durant son premier mandat, Sophie D’Amours a réussi à maintenir l’unité et le moral de ses troupes dans des circonstances extrêmement difficiles. Sa vision, ses valeurs et son leadership lui permettront d’aider l’Université à atteindre de nouveaux sommets.
J’appuie sa candidature avec enthousiasme.

Michel Gervais
Recteur de l’Université Laval 1987-1997

Thierry Giasson
Professeur titulaire
Faculté des sciences sociales

À titre de diplômé de l’Université Laval, je tiens à accorder mon appui à la rectrice, madame Sophie D’Amours, pour l’obtention d’un second mandat. Grâce à sa vision et sa détermination, l’Université Laval a atteint au cours des dernières années de nouveaux sommets dans plusieurs domaines de recherche au pays. En sus de son implication au niveau régional, le leadership de la rectrice aura permis à mon Alma mater à devenir une référence dans le monde universitaire au sein des pays de la francophonie.

L’honorable Clément Gignac
Sénateur, Québec
Sénat du Canada

Andrea Gomez
Étudiante au MBA en stratégie et innovation

Élisabeth Gravel
Étudiante
Baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire

Je soutiens avec conviction la candidature de la Professeure Sophie D’Amours au poste de rectrice de L’Université Laval. Au cours de son premier mandat, son souci avéré pour l’équité, l’efficience et le soutien à la communauté universitaire m’est apparu exemplaire. Son enthousiasme à soutenir une place croissante pour la santé durable et l’innovation en communautaire ont été phares et ouvrent la voie à un meilleur arrimage entre l’Université et le grand territoire au sein duquel elle rayonne aujourd’hui plus que jamais. Je suis confiant quant à sa capacité de soutenir un authentique dialogue entre science et société au sein duquel la recherche comme la transmission des savoirs prennent racine.

Antoine Groulx, M.D., M.Sc., FCMF
Professeur clinicien enseignant titulaire
Faculté de médecine
Directeur général Alliance santé Québec

Olga Hel-Bongo
Vice-doyenne aux études de premier cycle
Faculté des lettres et des sciences humaines

J’appuie fortement la candidature de madame D’Amours au poste de rectrice de l’Université Laval. Durant son mandat effectué dans les conditions difficiles que l’on connaît, madame D’Amours a su préserver notre sentiment d’appartenance à notre université. On la sentait derrière nous et avec nous.

Jacques Huot
Professeur émérite
Faculté de médecine

J’appuie la candidature de Sophie parce que j’apprécie le mode de gestion d’écoute, d’ouverture et de dialogue privilégié par la présente administration de l’Université Laval. Celui-ci permet un libre échange d’idées contribuant à la mise en place d’innovations.
Sophie est un leader qui fait particulièrement preuve d’une grande écoute et possède des «antennes» pour décoder les signaux que lui envoient ses collaborateurs.

Hélène Jacques
Vice-doyenne à la recherche
Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation

J’apporte mon soutien à la candidature de Mme Sophie D’Amours dans la course au rectorat de l’Université Laval. Après avoir siégé sur le conseil universitaire et le conseil d’administration, j’ai pu apprécier de près le leadership de Mme D’Amours et son dévouement dans la gestion de plusieurs enjeux académiques ainsi que dans la gestion de la pandémie COVID-19. Sa réélection sera assurément un catalyseur pour le rayonnement scientifique de notre belle institution, l’Université Laval.

Ibrahima Massagninni Kone
Conseiller en communication numérique gouvernementale au Ministère du Conseil de l’exécutif (MCE) du Québec
Doctorant en Communication publique option relations publiques

En tant que première femme élue rectrice de l’Université Laval en 2017, je crois que Sophie D’Amours pourra renforcer lors d’un second mandat l’engagement de l’Université envers la diversité et l’inclusion de même que ses relations avec les Premiers Peuples. Dans un contexte de profonds changements sociétaux, je pense qu’elle est en mesure de poursuivre la mission d’engagement de l’Université dans une perspective d’ouverture et de transparence avec le corps professoral et avec la communauté.

Fannie Lafontaine
Professeure titulaire, directrice Partenariat canadien pour la justice internationale
Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la justice internationale pénale et les droits fondamentaux
Faculté de droit

Lyse Langlois
Professeur titulaire, directrice de l’Institut d’éthique appliquée (IDÉA)
Directrice exécutive de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique
Faculté des sciences sociales

J’appuie la candidature de Sophie D’Amours parce qu’elle a su, au cours des cinq dernières années, diriger notre université dans l’optique de la faire progresser à plusieurs niveaux (recherche, positionnement international, RH, infrastructures, etc.) On sent son désir sincère de consulter les différentes parties prenantes et l’objectif d’offrir un milieu inspirant et une formation de haut niveau pour nos étudiantes et étudiants.

Sophie Laviolette
Directrice exécutive
Faculté de droit

Luc Lebel
Professeur titulaire
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

J’ai rencontré Mme Sophie D’Amours en 2012-13 lorsque sous son impulsion fut créée l’Alliance Santé Québec. J’ai accepté son invitation à relever les défis qui se posaient en matière de santé et de services sociaux en concertation avec les collègues de la communauté universitaire, des citoyens et citoyennes, et des partenaires de la grande région de Québec. L’engagement des citoyens et des citoyennes a marqué mon parcours de manière indélébile et le concept de santé durable est demeuré un atout indéniable dans l’encadrement des étudiants et étudiantes ainsi que dans nos programmes de recherche. Enfin, Mme D’Amours a démontré une grande sensibilité et intérêt envers les enjeux d’équité, diversité et inclusion, sensibilité et intérêt qui ont été remarqués et grandement appréciés par les étudiants et étudiantes que j’ai eu le privilège d’accueillir.

France Légaré, B. Sc. Arch, MD, MSc, Ph.D., CCMF, FCMF
Médecin clinicienne, enseignante titulaire
Chaire de recherche du Canada sur la décision partagée et l’application des connaissances niveau 1
Faculté de médecine

C’est avec un immense plaisir que je désire appuyer le renouvellement de la candidature de la professeure Sophie D’Amours au poste de rectrice de l’Université Laval. Madame D’Amours a dû exercer son premier mandat dans un contexte extrêmement difficile en raison de la pandémie qui nous a frappés. Elle a pourtant fait face à un tel défi avec brio en menant de mains de maître son mandat. Je tiens notamment à souligner l’encadrement incroyable que tous les étudiants et le corps professoral ont pu bénéficier en ces temps de pandémie : communication régulière pour bien informer la communauté sur l’état de la situation ainsi que sur les mesures mises de l’avant pour garantir un environnement de travail sécuritaire, accès à un support pédagogique pour offrir un cadre d’enseignement à distance de grande qualité, formations en ligne offertes au personnel pour favoriser les apprentissages et le développement professionnel, etc. La professeure D’Amours a également veillé à mettre en place un lieu de travail où il fait bon vivre, avec des initiatives comme le Campus d’hiver ou encore des activités dynamiques et familiales durant l’été. Elle a également perpétré la tradition d’excellence de notre institution en poursuivant sa représentativité à l’échelle nationale et internationale, en plus de mener le Campus au sommet des palmarès en termes de meilleur employeur du pays. Bref, je n’ai que des bons mots pour cette personne hors du commun et je réitère mon appui au renouvellement de sa candidature.

Nadia Lehoux
Professeure titulaire
Faculté des sciences et de génie

Ayant eu l’occasion de côtoyer madame D’Amours au conseil d’administration de la FUL, j’ai pu, entre autres, observer un sincère souci de bien soutenir les étudiants et une grande intégrité. J’ai aussi pu constater le leadership dont elle a fait preuve pendant cette longue et difficile pandémie.

Constance Lemieux, ASC
Administratrice de sociétés

C’est un honneur pour moi d’appuyer la candidature de madame Sophie D’Amours, pour un second mandat, au poste rectrice de l’Université Laval.

Madame D’Amours, par son dynamisme exceptionnel et l’appui qu’elle a su créer dans la communauté, a donné une nouvelle inspiration à cette fonction unique dans le développement du Québec, de la Ville de Québec, et de la grande famille de l’Université.

Jean-François Lépine O.C. | 雷平江

J’appuie la candidature de Mme Sophie D’Amours au poste de rectrice de l’Université Laval car, depuis le début de son mandat, un vent de renouveau combiné à un souci d’amélioration des services, des programmes, de la pédagogie universitaire, etc. a soufflé sur le campus. Cette aspiration à innover et à faire mieux est stimulante. Il faut également souligner qu’elle-même et son équipe ont géré avec brio la situation difficile créée par la pandémie, qui perdure depuis deux ans. Sous son leadership, s’est déployé un campus solidaire dans ses efforts pour maintenir le cap et surmonter les obstacles, le tout avec humanisme.

Lyne Létourneau
Vice-doyenne aux études
Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation

Je soutiens la candidature de Mme Sophie D’Amours car je pense que les femmes sont capables de grandes choses dans les instances de décisions. Pour moi, c’est faire un pas vers l’égalité. De plus, elle a fait un travail remarquable lors de son précédent mandat.

Perpetue Mahuclo Adite
Auxiliaire d’enseignement de 3e cycle
Faculté des lettres et des sciences humaines

Candidate de choix, Mme D’Amours a notamment soutenu au cours de son premier mandat le développement de la formation médicale décentralisée en région par la volonté de créer deux nouveaux pavillons de formation à Lévis et Rimouski, le développement clinique en région par le déploiement de nouveaux sites d’externat longitudinal intégré, ainsi que la consolidation de la collaboration interprofessionnelle et des stages en région par le soutien à de nouveaux programmes et de belles initiatives. Nous sommes convaincus que le soutien de Mme D’Amours à nos projets aura fait une différence.

De nombreuses avancées demeurent à finaliser, nous sommes confiants que la poursuite de l’engagement de Mme D’Amours constitue un gage de collaboration, d’innovation et d’avancement dans la consolidation des leviers académiques et de recherche dans nos régions.

Isabelle Malo
Présidente-directrice générale
CISSS Bas Saint-Laurent

Clet-Clay Mamvemba
Étudiant
Doctorat en philosophie

Béatrice Marcoux
Étudiante
Baccalauréat en psychoéducation

Je supporte Sophie D’Amours avant tout parce qu’elle a su encourager la recherche multidisciplinaire et internationale, un incontournable pour comprendre les phénomènes naturels ou sociaux de plus en plus multifacettes et complexes qui nous entourent, notamment la transformation numérique des organisations et des industries dont elle rappelle régulièrement l’importance. Sophie a aussi su encourager, lors de son premier mandat, des recherches qui font non seulement avancer la science, mais qui font également avancer nos organisations, nos communautés et la société.

Josianne Marsan
Vice-doyenne à la recherche et à l’innovation
Faculté des sciences de l’administration

Sophie nous prouve qu’ensemble, nous sommes meilleurs. Par son leadership, elle nous motive à toujours faire mieux, non seulement pour la communauté universitaire, mais pour la société dans laquelle l’Université s’inscrit.

Sabrina Martin
Vice-présidente aux affaires socioculturelles 2017-2018, CADEUL

Mike Mckenzie
Chef Innu Takuaikan de la première Nation Innu Uashat mak Mani-Utenam

Au cours de son mandat, et en particulier des deux dernières années difficiles que nous avons traversées, Mme D’Amours a été très à l’écoute de la communauté universitaire et de ses besoins. Face aux défis à venir pour que notre institution s’adapte à une nouvelle réalité, nous avons plus que jamais besoin d’un tel leadership ouvert et mobilisateur.

J’adhère à la vision proposée par Mme D’Amours d’une université d’impact, engagée pour le mieux-être de la société et entretenant des partenariats solides avec le milieu. J’apprécie notamment la valorisation croissante des réalisations en matière d’innovation sociale et des collaborations intersectorielles.
Bonne journée,

Catherine Mercier erg. Ph.D.
Professeure titulaire
Faculté de médecine
Directrice scientifique
Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS)

Il me fait plaisir d’appuyer la candidature de Sophie D’Amours. C’est un modèle féminin de rectrice qui m’inspire grandement. J’ai vraiment apprécié sa présence et son leadership durant la pandémie. Ses valeurs de bienveillance auprès des étudiants et de la communauté universitaire rejoignent les miennes.

Julie Méthot, B.Pharm, Ph.D., FOPQ
Vice-doyenne aux études de 1er cycle, aux affaires étudiantes et professionnelles
Faculté de pharmacie

Sophie D’Amours m’a redonné la fierté de mon Université. Avec ses réalisations, sa vision, son écoute et sa défense de la liberté académique, elle me rend fier de l’Université Laval. Et je veux que cela continue!

Éric Montigny, Ph.D.
Professeur agrégé
Directeur scientifique de la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires
Faculté des sciences sociales

Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) collabore activement avec l’Université Laval et ce, depuis plusieurs années. L’arrivée de Madame Sophie D’Amours et sa vision d’une institution engagée dans sa communauté a donné un nouvel élan à nos collaborations qui se sont diversifiées. Le MNBAQ bénéficie grandement de cette posture d’ouverture et de collaboration de l’UL.

Jean-Luc Murray
Directeur général
Musée national des beaux-arts du Québec

Jean-Marc Narbonne
Professeur titulaire
Faculté de philosophie

Clara Normand
Étudiante
Maîtrise en droit international et transnational

Après un premier mandat de 5 ans, j’estime que Sophie a démontré sans équivoque les qualités de leadership, de compétences et de gestion requises dans l’exécution de ses fonctions de rectrice. Ses qualités de gestionnaire, son sens de l’organisation, sa vision permettront à notre université de se distinguer encore davantage au sein du réseau des universités canadiennes et à l’étranger.
J’appuie sans réserve sa réélection au poste de rectrice de l’Université Laval

Jean-Guy Paquet
Recteur Université Laval 1977-1987

Richard Paré
Professeur titulaire
Faculté de musique

En tant que professeure et chercheure dans le domaine de la sécurité alimentaire, je suis heureuse d’appuyer la candidature de la rectrice Sophie D’Amours. Malgré un premier mandat fortement impacté par la pandémie de la COVID 19, la professeure D’Amours a posé des gestes concrets positionnant l’Université Laval comme leader mondial en sécurité alimentaire.

En témoignent notamment la signature en 2017 d’un partenariat fructueux entre l’Université Laval et l’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (renouvelé en 2021), le lancement d’un chantier d’avenir en sécurité alimentaire à l’automne 2021 ainsi que la signature en 2021 d’un partenariat avec l’Institut Interaméricain de Coopération en agriculture et en alimentation (organisme spécialisé de l’Organisation des États Américains).

Ces initiatives importantes, fortement appuyées par la rectrice Sophie D’Amours, continueront à coaliser les forces vives de l’ensemble du campus en matière de sécurité alimentaire au profit du rayonnement international de l’Université Laval.

Geneviève Parent
Professeure titulaire
Titulaire de la Chaire de recherche en droit sur la diversité et la sécurité alimentaires
Faculté de droit

Il me fait plaisir de donner mon appui à la candidature de Sophie D’Amours au poste de rectrice de l’Université Laval en raison de la bonne gouvernance de notre université que j’ai pu observer sous son rectorat, y compris pendant les circonstances exigeantes imposées par la crise sanitaire. Avec Sophie D’Amours, l’Université Laval est bien présente dans notre milieu et développe des relations fécondes avec de nombreux partenaires, dont l’institution pour laquelle je travaille maintenant (Église catholique de Québec) qui maintient une solide collaboration avec la Faculté de théologie et de sciences religieuses et d’autres facultés.

Marc Pelchat
Évêque auxiliaire à Québec, vicaire général, modérateur de la curie
Ancien professeur et doyen de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval

Nicolas Perrot
Diplômé
Ph.D. Médecine moléculaire 2020

J’appuie le renouvellement du mandat de la rectrice Sophie D’Amours, qui a fait progresser avec aplomb notre université par son leadership épaulant le développement de toutes les facultés du campus, sa vision claire des enjeux de demain, et son approche humaine rassembleuse à l’écoute des besoins de la communauté élargie.

Frédéric Picard, Ph.D.
Vice-doyen à la recherche et aux études supérieures
Faculté de pharmacie

J’appuie la candidature de Sophie D’Amours, particulièrement vu sa vision d’avenir du rôle de l’Université, qui doit offrir une formation ouverte, orientée vers le développement durable de notre société, et basée sur la recherche de la vérité et du bien-être de tous et de toutes. Deux exemples en sont la mise sur pied des Chantiers d’avenir, des programmes qui préparent à « contribuer aux solutions qui transforment la société », et du Réseau international étudiant pour le climat, le plus grand défi auquel l’humanité est confrontée.

Michel Pigeon
Recteur de l’Université Laval 2002-2007

Annie Pilote
Vice-doyenne à la recherche, aux études supérieures et à l’international
Faculté des sciences de l’éducation

Depuis 5 ans, je travaille quotidiennement avec Sophie D’Amours. Je constate à chaque jour dans les moments faciles comme dans ceux plus difficiles, cette volonté et cet engagement que Sophie manifeste pour faire évoluer l’Université Laval et la placer dans les meilleures universités d’ici et d’ailleurs. J’apprécie de plus la profonde préoccupation qu’elle témoigne pour assurer le bien-être de toute la communauté universitaire. Une leader inspirante qui carbure aux défis à relever ensemble.

Danielle Poiré
Cheffe de cabinet de la rectrice

Ayant étroitement collaboré avec Mme D’Amours pour les 3 dernières années de mon mandat à titre de présidente du CA de l’Université Laval de 2015 à 2020, j’ai été en mesure de grandement apprécier son style de gestion transparent, collaboratif et ambitieux pour notre université. Son leadership d’ouverture a permis de faire progresser et rayonner encore plus notre université. Il ne fait aucun doute qu’un deuxième mandat ne peut qu’être bénéfique pour notre université sous la gouverne de Mme D’Amours.

Marie-France Poulin
Vice-présidente Groupe Camada
Présidente du CA de l’Université Laval 2015-2021

Jacynthe Pouliot
Professeure
Vice-doyenne à la recherche
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Jacques Renaud
Professeur titulaire
Faculté des sciences de l’administration

C’est avec grand plaisir que j’appuie ta candidature au poste de rectrice de l’Université Laval pour la réalisation d’un second mandat. Tu as su, au cours de ton premier mandat, exercer un leadership inspirant auprès de la communauté universitaire qui en avait bien besoin, dans une période rendue particulièrement difficile par la situation sanitaire. Je t’en suis reconnaissant.

Denis Richard
Professeur titulaire
Faculté de médecine
Directeur, Centre de recherche de l’IUCPQ

Il me fait plaisir d’appuyer la candidature de Madame D’Amours au rectorat de l’Université Laval.

Nathalie Richard
Commis à l’accueil et à l’information
Service des immeubles

J’appuie sans réserve la candidature de la Professeure Sophie D’Amours pour un deuxième mandat de rectrice de l’Université Laval. Sous son leadership, son équipe de direction a insufflé un vent de renouveau et de modernité dans l’enseignement et la recherche et a instauré un climat de collégialité, valorisation des membres de la communauté universitaire, d’inclusion et de fierté. Cette transformation a été possible grâce à la transparence véhiculée par un excellent plan de communication impliquant tous les membres de l’équipe de direction. Le plan stratégique et le nouveau plan de la recherche, tous deux basés sur une large consultation, sont garants d’une ouverture vers le monde, de l’importance d’améliorer l’expérience étudiante, de viser l’excellence, de s’engager dans la collectivité et de rassembler les forces vives interdisciplinaires en recherche, afin de rencontrer les grands défis de notre société.

Carol L. Richards, O.C., C.Q., Ph.D., Pht., F.A.C.S.S.
Professeure émérite
Faculté de médecine
Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation intégration sociale (CIRRIS)

Sophie Richer Laflèche
Étudiante
Résidence en psychiatrie

Je soutiens fortement la candidature de Sophie pour un deuxième mandat, puisqu’elle a fait un travail remarquable durant les dernières années comme rectrice de notre grande université. Elle soutient entièrement la recherche académique qui est une mission critique pour la reconnaissance internationale de l’Université Laval. Ce 2e mandat lui permettra d’aller encore plus loin dans notre positionnement comme leader en recherche fondamentale, clinique, translationnelle et populationnelle.

Serge Rivest
Professeur titulaire
Faculté de médecine
Directeur du Centre de recherche au CHU de Québec-Université Laval

Dans son mandat, avec ses grandes qualités en leadership, elle a su encourager une communication ouverte, transparente et cohérente empreinte d’humanité qui favorise une culture collaborative. Cela a permis de créer des liens constructifs entre l’Université Laval et la communauté.

Faire connaître et comprendre ses objectifs globaux et sa motivation de ses actions qui placent l’étudiant au cœur de celles-ci. Ceci permettrait une adhésion optimale et un meilleur environnement de travail qui place l’Université Laval comme reconnue parmi les organisations étant les meilleurs employeurs au Canada.

Lucie Rochefort, MD, MSC, FCMF
Médecin clinicienne enseignante titulaire DMFMU
Faculté de médecine

Thierry Rodon
Professeur titulaire
Faculté des sciences sociales

Éloïse Rouette-Fiset
Étudiante
Baccalauréat en relations industrielles

François Rouleau
Étudiant au 3e cycle
Faculté des sciences et de génie

Lors du grand concours inaugural du Fonds d’excellence en recherche « APOGÉE »Canada en 2015 et 2016, j’ai eu le bonheur de constater le leadership et la rigueur de Mme Sophie D’Amours qui a piloté et présenté le dossier de l’Université Laval. La teneur du dossier et la pertinence du sujet ont rapidement convaincu le Comité Directeur d’approuver toutes les recommandations des comités scientifiques qui avaient évalué de nombreux dossiers et qui proposaient d’octroyer la totalité du budget et cela dès le premier tour au projet de l’Université Laval .

Ce fait et bien d’autres réalisations et qualités de Mme D’Amours me poussent à vous recommander très chaudement de réélire Mme D’amours au poste de rectrice de l’Université Laval.

Henri-Paul Rousseau, C.M., Ph.D.,
Professeur invité, École d’Économie de Paris
Professeur Associé, HEC, Montréal
Membre du Comité directeur du concours inaugural du programme « APOGÉE » 2015 et 2016
Docteur Honoris Causa en Sciences de l’administration, Université Laval , 2007

Il me fait plaisir d’appuyer la candidature de Mme Sophie D’Amours à titre de rectrice de l’Université Laval.
Madame D’Amours a pu donner une impulsion à une vie universitaire positive et dynamique en osant soutenir des instances d’envergure pour notre milieu. Son respect de la communauté a ouvert la voie à une nouvelle ère. Je souhaite maintenant que tout ce qui a été déployé dans un dossier comme celui de la santé puisse être érigé dans le champ de la culture. Cette personne en a le pouvoir créatif et la détermination.

Francine Saillant
Professeure émérite
Faculté des sciences sociales

Mélanie Samson
Professeure titulaire
Faculté de droit

À titre d’intervenant en milieu nordique durant plusieurs décennies, je suis extrêmement fier du leadership de la rectrice de l’Université Laval, madame Sophie D’Amours, dans le positionnement de l’Université Laval et de tout le Québec, parmi les grands acteurs de la recherche nordique et arctique au plan international.

Sa vision repose sur une approche collaborative et rassembleuse, qui permet d’aborder de grands enjeux sociétaux, tel les changements climatiques, sur une base interdisciplinaire et intersectorielle, tout en mettant les étudiant(e)s et toutes les communautés, dont les premiers peuples, au centre des actions de l’Université Laval.

Un deuxième mandat permettra à madame D’Amours de poursuivre et de consolider la mise en place de ce modèle inspirant, de cette approche moderne, créatrice et innovante, tournée sur la perspective d’un avenir meilleur, au bénéfice de toutes et tous.

Merci Madame D’Amours et bon succès pour la suite!

Robert Sauvé

C’est avec enthousiasme et conviction que j’appuie la candidature de Madame Sophie D’Amours dans le cadre de la campagne 2022 au rectorat de l’Université Laval.

Le dernier mandat de notre rectrice m’a entièrement convaincue qu’il était absolument nécessaire de la reconduire dans ses fonctions. En effet, sa gestion a été empreinte de rigueur, de dynamisme, d’une capacité d’adaptation exemplaire, au cours d’un mandat marqué par plusieurs mois d’une pandémie mondiale ayant particulièrement affecté le monde universitaire et d’une profonde humanité.

Je lui souhaite tout le succès attendu et mérité!

Anne-Marie Savard
Vice-doyenne aux études et à l’expérience étudiante
Secrétaire de la Faculté
Faculté de droit

Au cours des cinq dernières années, j’ai eu la chance de collaborer étroitement avec la direction universitaire dans le cadre de projets divers. J’ai énormément de respect pour la vision et les valeurs promues par Madame D’Amours, et je constate que les projets qui en ont découlé ont eu des retombées très positives pour l’Université et la communauté. Dans les prochaines années, j’espère pouvoir poursuivre cette collaboration fructueuse et positive.

Margaret Schomaker, Ph.D.
Vice-doyenne à l’enseignement, aux affaires étudiantes et aux agréments internationaux
Faculté des sciences de l’administration

C’est avec plaisir qu’on supporte la candidature de Madame D’Amours au rectorat 2022.

Madame Sophie D’Amours est une femme avec une grande notoriété dans son milieu de l’ingénierie et du génie mécanique. L’innovation, la science et l’excellence sont au cœur de ses préoccupations quotidiennes. Mme D’Amours a amplement prouvé sa valeur et sa place comme première rectrice de l’Université Laval et elle a le soutien complet des deux fondatrices de Omy Laboratoire pour la campagne au rectorat 2022.

Rachelle Séguin
Présidente (m. sc.)
Omy Laboratoires

J’ai travaillé sur plusieurs projets clés pour la région de la Capitale-Nationale et cela en étroite collaboration avec Sophie. Elle s’est rapidement intégrée à notre communauté locale pour devenir une leader d’opinion et d’influence. Sa contribution est très souvent sollicitée pour penser et soutenir le développement social, culturel et économique de la région de la Capitale-Nationale.

L’Université Laval est extrêmement bien soutenue et positionnée grâce à Sophie, qui a gagné la confiance de tous les paliers de gouvernements et de diverses organisations. C’est tellement important pour tous les membres de l’Université. Nous avons déjà été témoins de l’annonce de plusieurs initiatives et j’anticipe qu’il y en aura plusieurs autres dans l’avenir.

Sophie a une vision remarquablement claire de l’Université et du rôle qu’elle jouera dans le futur pour ses étudiants et étudiantes, ses professeurs et professeures, son personnel. Sa vision s’inscrit aussi dans une perspective plus large pour la région de Québec et la province. Nous sommes à une époque de grands changements et nous devons nous adapter et changer avec le temps. Le leadership continu de Sophie et la participation de l’Université contribueront à assurer notre avenir.

Andy Sheldon
Président du conseil d’administration de Québec international

Denis Simard
Professeur titulaire
Faculté des sciences de l’éducation

J’appuie sans réserve la candidature de madame Sophie D’amours dans le cadre de la campagne 2022 au rectorat. Considérant sa profonde compréhension des nombreux enjeux actuels auxquels notre université doit faire face, j’ai la ferme conviction qu’elle sera la meilleure personne au poste de rectrice afin d’assurer avec la plus grande efficience le leadership rassembleur nécessaire pour la mise en oeuvre des actions requises, et ce en étroite collaboration avec nos partenaires, afin que l’Université Laval soit reconnue pour l’impact incontestable de sa recherche de calibre internationale et de l’excellence de son enseignement aux cycles supérieurs.

Jacques Simard, Ph.D., MSRC, MACSS, ACS
Vice-doyen à la recherche et aux études supérieures
Faculté de médecine

Sous la gouverne de madame D’Amours, l’Université Laval a contribué avec grand succès à la lutte à la pandémie. Elle a démontré une grande capacité d’adaptation et de collaboration, notamment avec le réseau de la santé et des services sociaux. Les grandes qualités de gestionnaire de madame D’Amours ainsi que la vision qu’elle porte en matière d’enseignement, de recherche et de développement durable expliquent mon enthousiasme à soutenir sa candidature.

Patrick Simard
Président-directeur général par intérim
CISSS Chaudière-Appalaches

Dislène P. Senan Sossou
Étudiante
Doctorat en économique

Gabrielle St-Georges
Étudiante
Maîtrise en informatique

Au vu des réalisations remarquables de Sophie D’Amours au cours son premier mandat, je crois sincèrement qu’elle possède la vision, la passion et l’intelligence émotionnelle afin de faire avancer l’Université Laval, de concert avec toutes les parties prenantes, à l’échelle internationale.

Cordialement,

Dr. Zhan Su
Professeur de stratégie et gestion des affaires internationales
Directeur de la chaire Stephen-A-Jarislowsky en gestion des affaires internationales
Faculté des sciences de l’administration

Sophie est une force tranquille mais efficace, une femme à l’écoute, ouverte au progrès, lumineuse et inspirante pour la communauté universitaire par son implication concrète et sa vision d’avenir dans tous les domaines et pour tous.

Soeur Lise Tanguay
Supérieure générale des Augustines du Québec

Catherine Chandelle Tchuente
Étudiante
Baccalauréat en administration des affaires

De par leur leadership mobilisateur, Sophie D’Amours et son équipe ont su propulser notre belle université plus loin, et ce, tout en contribuant positivement au développement de tous les membres de la communauté universitaire. En effet, durant toutes mes années comme étudiante, j’ai pu constater concrètement de la proximité de la rectrice et de son équipe avec les membres de la communauté universitaire, de leur soutien continuel à tous et toutes ainsi que des retombées positives de leurs actions. C’est donc avec plaisir que j’appuie la candidature de Sophie D’Amours à la course au rectorat de l’Université Laval. Je suis certaine qu’elle saura contribuer davantage au rayonnement de notre université, à la positionner comme étant une institution engagée, responsable socialement et soucieuse d’améliorer le bien-être de notre société avec des solutions innovantes, mais surtout à l’enrichissement personnel et professionnel de tous les membres de la communauté universitaire.

Victoria Thân, kin., MBA
Boursière de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant | Assemblée nationale du Québec
Cofondatrice d’Entrai-dons, coprésidente des Jeunes philanthropes de l’ULaval

Je soutiens la candidature de Madame D’Amours à poursuivre son travail exceptionnel à travers un second mandat. Il est important de continuer à créer un écosystème fort rassemblant l’Université Laval à celui des diverses communautés d’affaires, scientifiques et culturelles du niveau régional à international.

Vincent Thériault
Coprésident
Suite 125

I have had the pleasure to work closely with Sophie D’Amours on a number of initiatives and boards. Her contributions are always strongly values-based, yet she has an extraordinary ability to identify pragmatic ways forward. In the groups where I have seen her work, she has invariably been thoughtful and measured, and therefore deeply influential.

Prof Stephen J Toope
Vice-Chancellor
University of Cambridge

D’abord l’apport incalculable et l’appui qu’elle a donnés durant son premier mandat à tout ce qui permettait à l’UL de créer de l’innovation, de la valeur responsable, tant au niveau de la recherche, que de l’enseignement. Pour cette raison, Mme D’Amours mérite qu’elle poursuive son œuvre durant un 2e mandat avec toutes les parties prenantes.

Ensuite, la culture de collaboration qu’elle a établie et fait croître sous son leadership avec un grand nombre de partenaires externes de tout horizon, que ça soit avec les autres milieux universitaires, les collèges, les organismes publics et privés, le tout à la recherche d’un principal but, l’amélioration de la qualité de vie et la création de richesse durable pour l’ensemble de la population. Cette réalisation d’importance milite aussi en faveur d’une continuité avec un 2e mandat.

Jacques Topping FCPA, FCA, MBA, ASC
Président de MissionBis
Président des conseils d’administration d’INO et d’Entrepreneuriat Laval

C’est avec grand plaisir que je recommande la candidature de Sophie D’Amours au poste de rectrice de l’Université Laval. En tant qu’ancien étudiant de l’Université et entrepreneur activement impliqué dans la ville de Québec et au Québec, j’ai été à même de constater le leadership de Sophie à maintes reprises lors de son dernier mandat.

Son implication dans le milieu permet à l’Université Laval de rayonner davantage au-delà des portes de l’Université elle-même. Par sa vision et son engagement à promouvoir une meilleure collaboration entre le milieu des affaires et celui de la recherche et de l’éducation, elle contribue à assurer la prospérité des talents et des entreprises d’ici. Pour moi, il est indéniable que Sophie incarne parfaitement les valeurs de l’Université Laval et est à même de continuer sur sa lancée et rendre encore plus pertinent le rôle et la contribution de l’Université Laval dans le développement de notre société. Ce serait d’ailleurs, pour moi et mon entreprise, un grand plaisir de poursuivre nos diverses collaborations dans ce prochain mandat qu’elle sollicite.

Louis Tremblay
Président et chef de la direction de FLO | AddÉnergie

Depuis plus de 2 ans, l’Université Laval vit sur un pied d’alerte et doit réagir en accord avec les consignes de la santé publique. Ces changements souvent très rapides demandent une excellente organisation et l’Université a pris les choses en main avec dynamisme en faisant de son mieux. De nombreux défis sont à venir et je crois que madame D’Amours est en meilleure position pour y faire face.

Yves Tremblay
Professeur titulaire
Directeur du laboratoire universitaire de maturation et de développement pulmonaire-CHUL
Faculté de médecine

Je souhaite ajouter mon appui à Sophie D’Amours dans la course au rectorat.

Sophie Verville
Professeure
Faculté de droit

Anabelle Viau-Guay
Vice-doyenne aux études de 1er cycle et au développement
Faculté des sciences de l’éducation

Sophie D’Amours fait partie de ces rares et précieux leaders qui ne cherchent pas à exercer un pouvoir, mais à aider sa communauté à « pouvoir ». Les deux pieds sur terre, la tête pleine d’ambitions et « le cœur à la bonne place », elle inspire, encourage et incite à se dépasser dans une saine ambiance de collégialité.

Jacques White
Professeur titulaire | architecte
Faculté d’aménagement, d’architecture, d’art et de design

Téléchargez le PDF complet
Retour à l’accueil